La mer, de la prison aux nouveaux modes d’appropriation : de l’esclavage au tour des yoles rondes de la Martinique

Fabiola Nicolas-Bragance (Université de Poitiers) & Pascal Saffache (Université des Antilles)

Résumé

La localisation géographique et les atouts climatiques de la Martinique vont faire du littoral le principal atout pour le développement touristique de l’île. La plage et la mer à la Martinique deviennent donc la raison de la venue des populations touristiques qui se les approprient notamment pour se détendre et pour s’adonner au bronzage, contrairement aux locaux pour qui la plage n’est encore qu’un espace de convivialité que l’on fréquente qu’à de rares occasions. Toutefois, force est de constater que le regard porté sur le littoral a évolué. Désormais, la plage ne sert plus seulement à s’adonner aux joies des bains de mer et des repas familiaux, elle est désormais le lieu, par excellence, de la déambulation festive.

Download a .pdf of the complete article here.

This entry was posted in Volume 8.3 and tagged , , , , . Bookmark the permalink.